L’autre humanitaire

Le gouvernement nigérian réclame au laboratoire Pfizer 7 milliards de dollars de dommages et intérêts suite à l’expérimentation d’un antibiotique, la Trovafloxacine, menée en 1996 lors d’une action humanitaire, sur une centaine d’enfants touchés par une épidémie de méningite. Onze d’entre eux seraient morts. Ce procès doit permettre d’aborder les questions liées à l’expérimentation médicale sous couvert humanitaire dans les pays en voie de développement. (source: Courrier International n° 867 du 14 juin 2007) No comment.