Archives

File en tropiques

File en tropiques

 

Généralités

En juillet 2010, un bateau quittera le port de Lorient pour un tour du monde de cinq ans, chargé, comme au XVIIe siècle, d’une Lettre de Mission:

« Apporter des soins aux populations; déposer et prélever des graines de savoir médical traditionnel au fil du voyage; Prendre le temps d’enseigner afin de faire fleurir des centres autonomes de santé à chaque escale. »

Les limites du fonctionnement actuel

Nos missions sont trop courtes pour permettre la création de centres de santé autonomes. Plusieurs missions successives s’avèrent nécessaires, avec à chaque fois un cout élevé de transport aérien. Pour démultiplier les bienfaits et étendre le principe de ces missions à d’autres populations, nous devons nous affranchir des contraintes actuelles de temps, de disponibilité et de budget.

Le projet: un voyage au long cours avec escales humanitaires

La majorité de nos futures missions se situant en zone côtière océanique, nous comptons effectuer le voyage à bord d’un voilier, que nous mènerons en équipage réduit d’un lieu de mission à l’autre, avec le matériel de soins et d’enseignement. Le déroulement des missions dans les sites successifs se fera selon les étapes déjà éprouvées lors des missions précédentes:

  • Appréhender la situation médicale et sanitaire, tout en faisant connaissance avec la culture et les traditions locales.
  • Apporter des soins à la population et former des praticiens locaux.
  • Évaluer la compétence des personnes formées et assurer la pérennité des soins par la création d’un centre autonome,géré de manière associative et créateur d’emplois locaux.
  • Assurer un suivi des missions par une assistance pédagogique, médicale et matérielle depuis la France, et occasionnellement l’envoi de permanents.

Le trajet

planIl consiste en un tour du monde de cinq années, incluant deux à trois escales majeures par an. Départ : juillet 2010.

Calendrier général des missions prévues :

2010 -2011 : Guyane Française, Haïti
2012 : Cap Vert, Colombie
2013 : Polynésie Française, Nouvelle Zélande
2014 : Nouvelle Zélande, Australie
2015 : Papouasie Nouvelle Guinée, Madagascar

Ces principaux caps seront entrecoupés d’escales où nous effectuerons des missions de soin de courte durée. Le programme des missions comme le calendrier général de navigation restent susceptibles de variations, en fonction des multiples impondérables (techniques, climatiques, politiques etc.) que peut connaître un projet d’une telle durée.

L’organisation

A ce projet collaborent étroitement deux entités, distinctes mais cogérées par une même équipe de professionnels de la MTC : HUMANITRAD pour les soins, et le CEDRE (Centre d’étude et de Recherche en Ethnomédecine) pour l’enseignement.

Organisation du voyage :

La pérennité du projet implique le maintien du bon fonctionnement de ces deux organismes, dont la direction doit continuer d’être assurée. Les responsables du projet prévoient donc d’alterner deux mois de mission pour un mois de gestion et de communication en France, soit quatre allers- retours par an. Lors de ces périodes d’absence, le bateau sera soit à l’escale, surveillé par d’autres formateurs chargés d’assurer la continuité de la mission en cours, soit convoyé par d’autres équipiers jusqu’au lieu de mission suivant.

Trois types d’escales sont prévues :

  • Des escales techniques (de quelques jours à quelques semaines)-> ravitaillement, entretien, réparation etc.
  • Des missions courtes (quelques semaines à un mois)-> soins avec formation succincte.
  • Des missions longues (plusieurs mois) -> soins avec formation solide et mise en place d’un centre de santé.

Un mois par trimestre, le responsable du projet effectue un retour en France pour y assurer des consultations, suivre la gestion du CEDRE et d’HUMANITRAD, donner des cours et communiquer sur le voyage File en Tropiques auprès des médias. Ce temps d’escale est mis à profit pour les travaux d’entretien du bateau, tandis que sur le lieu de mission, les tradipraticiens étudient les cours théoriques qui leur ont été fournis.

Organisation des missions :

Outre les soins à la population locale, chaque mission longue fera l’objet d’une formation à trois catégories de participants :

  • Des médecins et tradipraticiens locaux (formation gratuite).
  • Des étudiants et praticiens occidentaux de MTC souhaitant effectuer leur formation pratique (clinicat) sous forme humanitaire.
  • D’autres spécialistes médicaux (ophtalmologistes, dentistes etc.) souhaitant se joindre aux missions.
  • Des volontaires désireux d’apporter leur aide au projet sous diverses formes.

Pour la pérennité du projet, une participation financière est demandée aux différentes catégories de participants (hormis les praticiens et aides locaux). Nous accueillons volontiers les personnes souhaitant apporter une dimension complémentaire au projet : écologique, sanitaire, sociale, agricole, éducative, etnographique etc.

Le bateau

anunkasaanunkasa2voilier

 

Anunkasa (« Aigle à tête blanche » en langage Lakota) est un élégant voilier de 13 mètres en aluminium, acheté par Patrick Shan en 2009 et mis à disposition d’Humanitrad pour la réalisation du projet File en Tropiques. Choisi pour ses qualités marines, son tirant d’eau limité et son autonomie en eau et en énergie, ce dériveur lesté peut se rendre dans toutes les zones et faire face aux conditions de navigation les plus difficiles. Ce bateau nous permet :

  • d’accueillir 4 à 6 personnes en navigation hauturière,
  • de transporter le matériel pédagogique et médical nécessaire aux missions,
  • d’effectuer des soins dans des régions d’accès difficile ou disséminées (archipels…),
  • d’apposer le logo d’un sponsor pour nous aider à financer le voyage.

HUMANITRAD respecte et soutient la charte de l’éco-marin de l’association Echo-Mer (www.echo-mer.com).

L’équipage

patrickPatrick Shan : Ethnomédecin pratiquant et enseignant la MTC dans différents pays depuis trente ans, Directeur du CEDRE et Président d’HUMANITRAD, concepteur du projet File en Tropiques.

 

 

marylaureMarylaure Tabuteau : Praticienne de MTC et coordinatrice d’HUMANITRAD. Assurera la logistique des missions, dont elle a depuis 5 ans l’expérience.

 

 

antoineAntoine Hadeson : Equipier à temps plein, chargé de l’aide à la navigation, responsable de l’entretien et de la garde du bateau aux escales… ainsi que de l’ambiance musicale à bord !

 

patrick2Patrick Benoiton : Journaliste et navigateur, conseiller technique de la partie bateau.

A expérimenté le volontariat humanitaire en Haïti, et se forme actuellement à la médecine chinoise.

 

 

 

rodolpheRodolphe Spiropoulos : Praticien et enseignant de MTC, Directeur de l’école de médecine chinoise GREEC et « voileux » de longue date, Président de la Confédération Française de MTC.

 

 

 

pascalPascal Le Floc’h : Médecin généraliste et moniteur d’expérience à l’école de voile des Glénans.

 

 

 

Ces principaux équipiers formeront un relais permettant d’assurer une continuité dans la navigation. Au fil du voyage, d’autres passagers monteront à bord : famille, participants aux missions, représentants d’ONG, partenaires, journalistes etc., faisant du bateau d’Humanitrad à la fois une maison flottante, un moyen de transport d’hommes et de matériel, un lieu de rencontres, et le porte-étendard de ceux qui auront choisi de soutenir notre projet.

logo humanitrad 20190408

Humanitrad est une ONG internationale effectuant des missions de soins et de formation en médecine traditionnelle chinoise (MTC) dans différents pays. Son but est de mettre en place, par la combinaison de cette médecine avec les médecines traditionnelles locales, une nouvelle forme de soins de santé primaires pour les populations défavorisée.

Faire un don       Bulletin d'adhésion

Coordonnées

Humanitrad France
36 rue Jochim Uhel
56290 Port Louis, France

Humanitrad International
Boulevard de la Tour 10
1205 Genève, Suisse

Téléphone : +33 (0)6 50 78 53 68
Email :

Suivez-nous

facebook

twitter

instagram